Contrat d'apprentissage

Désigner un maître d’apprentissage est-il obligatoire dans le cadre du contrat d’apprentissage ?
24 Juin 2019

Un maître d’apprentissage est obligatoirement désigné par l’entreprise pour assurer le tutorat de chaque apprenti.
Sa mission : contribuer à l'acquisition par l'apprenti dans l'entreprise des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparés, en liaison avec le centre de formation d'apprentis (CFA).
Le maître d'apprentissage doit être salarié de l'entreprise, volontaire, majeur et offrir toutes garanties de moralité. A noter que le tutorat peut être partagé entre plusieurs salariés (un maître d'apprentissage référent, chargé d’assurer la coordination de l'équipe et la liaison avec le CFA, est alors désigné).
L’employeur peut également assurer lui-même cette fonction. 
 
Avec la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018, les conditions de compétence professionnelle exigées d'un maître d'apprentissage sont désormais déterminées par convention ou accord collectif de branche.
A défaut d’accord, peuvent assurer la fonction de maître d’apprentissage les personnes :
• titulaires d'un diplôme ou d'un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou du titre préparé par l'apprenti et d'un niveau au moins équivalent, justifiant d'une année d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti,
• justifiant de 2 années d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti.
 
A noter que les frais liés à la formation du maître d’apprentissage et à l’exercice de ses fonctions peuvent être pris en charge par l’OPCO (voir « Comment est financé le contrat d’apprentissage ? »).