Congés à l’initiative du salarié (CIF, congé de bilan de compétences…)

Qui peut bénéficier d'un congé de bilan de compétences ?
28 Mars 2018

 

Tout salarié peut bénéficier d’un congé de bilan de compétences dès lors qu’il justifie de certaines conditions d’ancienneté et/ou d’activité salariée :

  • Les salariés en CDI doivent justifier de 5 années de salariat, consécutives ou non, dont 12 mois dans l'entreprise dans laquelle ils effectuent leur demande de congé.
  • Pour les salariés en CDD, les conditions d’accès au congé de bilan de compétences sont identiques à celles prévues pour le congé individuel de formation (CIF) : 24 mois, consécutifs ou non, de salariat au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD au cours des 12 derniers mois.

La durée maximale du congé de bilan de compétences est de 24 heures, souvent réparties en séances de 2 à 3 heures. Le salarié peut choisir de réaliser le bilan pendant le temps de travail (avec l’accord de son employeur) ou en dehors de celui-ci.

Le Fongecif peut prendre en charge tout ou partie des coûts liés à la réalisation du bilan ainsi que la rémunération du salarié lorsque le bilan se déroule pendant le temps de travail.

>> Pour plus d’informations sur congé de bilan de compétences, consultez le site du Fongecif de votre région.