COVID-19 & formation : des mesures exceptionnelles pour vous accompagner

 

L’OPCO EP, sous l’impulsion de son Conseil d’administration, a lancé un large plan de continuité de services pour maintenir l’activité de la formation dans ce contexte inédit. Des mesures exceptionnelles, en relation avec les branches professionnelles, visent à la fois les entreprises et leurs salariés et les prestataires de formation.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Validation des acquis de l'expérience (VAE)

Quelles sont les expériences qui peuvent être prises en compte dans le cadre de la VAE ?
23 Mai 2018

La VAE est ouverte à tout salarié ayant exercé pendant au moins 1 an, de manière continue ou discontinue, des activités en lien direct avec le contenu de la certification visée - diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle (CQP) inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) - ou de l’un des « blocs de compétences » composant cette certification.

 

Pour déterminer si le candidat possède bien l’expérience requise, sont prises en compte :

  • les activités professionnelles salariées, non salariées, bénévoles ou de volontariat,
  • les activités exercées dans le cadre de responsabilités syndicales, d’un mandat électoral ou d’une fonction élective,
  • les activités exercées par une personne inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau.

 

Sont également comptabilisées les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel, notamment :

  • les périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP),
  • les stages pratiques réalisés dans le cadre d’une formation initiale ou continue,
  • les préparations opérationnelles à l’emploi (POE),
  • les périodes de formation pratique suivies dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, d’un contrat de professionnalisation ou d’un contrat unique d’insertion (CUI).

 

A noter : Pour que les activités réalisées dans le cadre de périodes de formation soient prises en compte, la durée des activités réalisées « hors formation » doit être supérieure à celle des activités réalisées en formation.